101 Vues
  • Artiste: Aly BEN SALEM (1910-2001)
  • Titre: La forêt (1992)
  • Technique & support: Dessin sur Calque
  • Format hors cadre: 180 x 110 cm
  • Provenance: Fond Atelier Hammamet

Biographie

Aly BEN SALEM (1910-2001)

Aly Ben Salem, en arabe علي بن سالم, est né le 25 décembre 1910 à Tunis et est décédé le 20 février 2001 à Stockholm. Il était un peintre et plasticien tuniso-suédois.

Artiste peintre de la génération des pionniers, il a effectué ses études secondaires au Lycée Carnot de Tunis. Il est l'un des rares Tunisiens à avoir fréquenté régulièrement l'École des Beaux-Arts de Tunis dans les années 1930.

Dès ses débuts, il se démarque par un profond attachement aux traditions de son pays, qu'il illustre dans la plupart de ses toiles. Ses œuvres s'apparentent à la miniature par la minutie du rendu des personnages et des objets.

Considéré comme l'un des pionniers de la peinture tunisienne moderne, Aly Ben Salem était un artiste prolifique dont les œuvres ont marqué l'histoire de l'art tunisien et international. Son style unique, caractérisé par une combinaison de symbolisme, d'abstraction et de figuration, a permis de capturer l'essence de la culture tunisienne et de transmettre des messages universels d'amour, de beauté et d'espoir. Il était fasciné par la beauté et la force des femmes tunisiennes, qu'il représentait souvent dans ses œuvres, des portraits empreints de sensibilité et de tendresse, célébrant la féminité et la culture tunisiennes.

Un an seulement après avoir obtenu son diplôme de l'école d'art en 1933, il organise sa première exposition au Colisée Rotonde de Tunis en 1934. En 1936, il remporte le Premier Prix de Peinture du Gouvernement tunisien ainsi que le Premier Prix de la miniature de l'Afrique du Nord. La même année, il voyage à Paris où il découvre diverses écoles de peinture et étudie les œuvres des grands maîtres. En 1937, il est le décorateur officiel du Gouvernement tunisien à l'Exposition universelle de Paris et expose à la galerie de l'Union latine, quai des Grands-Augustins. En 1939, il expose également à Stockholm, à l'Institut français et au Musée d'Ethnographie.

À son retour en Tunisie au début de la Seconde Guerre mondiale, il fonde l'École des Beaux-Arts de Sfax, où il enseigne. L'école sera bombardée pendant la guerre. Sous l’influence de ses voyages, de son attachement à l’artisanat tunisien, de la guerre et de la situation politique mondiale, l’artiste commence à se distinguer.

En 1950, il émigre en Suède, restant fidèle à sa Tunisie et militant pour son indépendance, il épouse l’artiste suédoise Kerstin Nilsson. En 1970, il retourne en Tunisie et s'installe à Hammamet. Il reçoit de nombreuses distinctions tout au long de sa vie, dont le grade d'Officier de l'Ordre Royal Suédois, la médaille de la Ville de Paris, le Mérite National des Lettres et des Arts de France, et est fait Officier de la République Tunisienne en 1980. En 1992, il est promu par le Gouvernement Tunisien à la dignité de Grand Officier des Arts et des Lettres, et en 1996, il reçoit une médaille de l'Association Tunisienne d'Esthétique et de Poétique.

Pour ce qui aurait été son 100e anniversaire en 2010, la Tunisie célèbre la contribution d'Aly Ben Salem en déclarant cette date la Journée Nationale de la Culture. Plusieurs ouvrages sur sa vie et son parcours artistique ont été édités.

Aly Ben Salem était également collectionneur de mosaïques, de tapisseries, de verres émaillés et de plusieurs objets ethnographiques. Cette collection, exposée en Tunisie, en Suède, aux États-Unis, en Norvège et en Allemagne, est finalement léguée au Musée National d'Ethnographie de Stockholm après sa mort en 2001.

Visibilité & Livraison

  • L'oeuvre est visible au siège de Marsa Enchères au sein de la Galerie Alexandre Roubtzoff au 12, rue Imam Abou Hanifa. 2070. La Marsa.
  • La livraison des oeuvres vendues se fait impérativement à notre siège Plan de Situation.