Marcel GOTENE (1939-2013)

Artiste peintre, sérigraphe, tapissier, Marcel Gotène est né vers 1939 à Yaba dans le district d'Abala dans le département des Plateaux au Congo-Brazzaville. Il a fait son apprentissage à l'École de peinture de Poto-Poto sous la toile de Pierre Lods. Sa vocation est née de son désir ardent de dessiner avec du charbon. C'est ce qui l'incita à intégrer en 1951 l'École de peinture de Poto-Poto, dirigée alors par Pierre Lods. Deux ans après son entrée dans ce creuset de la peinture congolaise, Gotène présentera des expositions tant à Brazzaville (Congo) qu'en dehors du pays. En 1971, il est admis au collège technique d'arts graphiques à Paris, où il obtient un cer- tificat d'études en sérigraphie. Il est ancien élève de l'École de la tapisserie française d'Aubusson et ancien membre de l'Académie internationale de Lutèce (1973-1974). Marcel Gotène est couronné de nombreux prix et distinctions, expression de la reconnaissance dont il bénéficie dans le monde de l'art : Grand Prix France-Afrique de la Société internationale des beaux-arts (1973) ; Grand Prix public (médaille Léonard de Vinci) de l'Académie internationale de Lutèce (1972) : Premier Prix du président de la République du Congo (1979) ; diplôme d'honneur décerné par l'Ambassade de Cuba à Brazzaville (1987) ; Grand Prix Agip-Recherches Congo avec la médaille d'argent Enrico Mattei (1987) ; Grand Prix du président de la République gabonaise (1998). En 1953, Marcel Gotène expose à la Foire de Brazzaville. Sa première exposition à l'étranger fut pré- sentée à Paris au Cercle de la France d'outre-mer en 1954 sous la présidence d'Albert Sarrault, président de l'Union française. En 1958, il expose à la foire internationale de Bruxelles (Belgique) : la même année, à la chambre de commerce de Brazzaville ; en 1962, à la Foire nationale de Pointe-Noire (Congo) : en 1965, au Festival des arts nègres de Dakar (Sénégal). En 1968, il présente son œuvre au Centre culturel fran- çais (CCF) de Brazzaville, à l'initiative de l'ambassade de France au Congo, où il reçoit le premier prix (or) et le deuxième prix (argent). En 1971, son œuvre est présentée à la mairie de Cachan près de Paris puis à l'Association des écri- vains de langue française au palais d'Orsay. En 1972, il revient au palais d'Orsay, puis à la Maison de l'Iran, avenue des Champs-Élysées à Paris. Si en 1975, il expose à nouveau au CCF de Brazzaville, il se rend également à Lagos (Nigeria). En octobre 1980, il expose son œuvre à l'hôtel de ville de Brazzaville à l'occasion de ia célébration du centenaire de la ville. Le CCF de Pointe-Noire l'accueille en 1981, puis il s’envolera pour Lomé (Togo) en 1982. La même année, il présentera une exposition privée à l'ambassade des États-Unis à Brazzaville. Deux autres expositions ont lieu à Paris en 1983 à l'Unesco puis, présenté par l'Udéac, à la galerie Jacqueline-Banquet. À nouveau à Brazzaville, Marcel Gotène a exposé au Mbamou Palace en 1984 et à l'hôtel Frantel en 1986. Jean Dany ÉBOUÉLÉ

1 Lots
Oeuvre d'art
Marcel GOTENE (1939-2013)

Abstrait

Acrylique sur Toile

80 x 60 cm

2000 TND