Leon CARRE (1878-1942)

Léon-Georges-Jean-Baptiste Carré entre à l'école des beaux-arts de Rennes, puis il intègre l'École des beaux-arts de Paris le 11 mars 1896 grâce à Léon Bonnat dont il suit les cours, ainsi que ceux de Luc-Olivier Merson1. Il fut le double lauréat du prix Chenavard. Il expose au Salon des artistes français en 1900 puis, dès 1905, au Salon des indépendants, et effectue un premier voyage en Algérie en 1907. Il expose au Salon de la Société nationale des beaux-arts à partir de 1911, ainsi qu'au Salon d'automne. Lauréat de la bourse de la Villa Abd-el-Tif en 1909, il se fixe à Alger. Peintre orientaliste, il pratique l'huile, la gouache et le pastel. En 1927, Léon Carré contribue à la décoration du paquebot Île-de-France pour la Compagnie Transatlantique, et dessine de nombreuses affiches pour la Compagnie PLM (dont celle du centenaire de l'Algérie en 1930). Il a également dessiné le billet de 50 francs de la Banque de l'Algérie émis en 1942. En 1935, il publie des compositions pour le conte de Paul Wenz, L'homme qui resta debout, dans le numéro spécial de Noël de L'Illustration. Il est l'époux de l'artiste-peintre Ketty Carré, née Anne-marie Lederer (1882-1964). Il signe sous le pseudonyme de « L. Georges » ou « Léon Georges » pour ses collaborations à l'Assiette au beurre et au Rire.

4 Lots
Oeuvre d'art
Leon CARRE (1878-1942)

La Bataille

Gouache et or sur papier épais

20 x 30 cm

3200/3500 TND

Oeuvre d'art
Leon CARRE (1878-1942)

Le jaloux

Gouache et or sur papier épais

20 x 30 cm

3200/3500 TND

Oeuvre d'art
Leon CARRE (1878-1942)

La Bataille

Gouache et or sur papier épais

20 x 30 cm

3500/4000 TND

Oeuvre d'art
Leon CARRE (1878-1942)

Le jaloux

Gouache et or sur papier épais

20 x 30 cm

3500/4000 TND