Oeuvre N° 263 consultée 124 fois

Jules Louis DESMETTRE (1875 - 1950)
  • Dr Bechir Denguezli
  • Huile sur toile
  • 130 x 85 cm (hors cadre)
  • Signé et Daté 1917. Restauration. Béchir DENGUEZLI (1869.1934) Le Dr Béchir Denguezli, premier tunisien musulman Docteur en médecine, né dans une période charnière de l’histoire du pays. Il étudia au collège Sadiki et à l’école normale Alaoui avant de partir en France où il effectua des études en médecine à la faculté de Montpellier, études couronnées le 12 mai 1897 par l’obtention du titre de Docteur en médecine pour sa thèse « La variole en Tunisie », Dr Denguezli s’impliqua dans la lutte contre les épidémies qui frappaient régulièrement le pays. Convaincu de l’implication de l’hygiène dans la diffusion de ces fléaux et servi par ses qualités de pédagogue et de brillant orateur, il publia plusieurs articles dans la presse arabophone et francophone, présenta de nombreuses conférences à l’institut de Carthage, « la Tuberculose », « Le traitement du diabète selon Avicenne » et « Le guide du médecin français en Tunisie » pour une association entre la médecine arabe et les techniques modernes de la médecine occidentale. Béchir Denguezli décéda le 3 septembre 1934 alors qu’il s’apprêtait à achever un ouvrage sur les médecins tunisiens de la période pré.hafside. Wikipedia: Famille et formation Il naît dans une famille de la bourgeoisie tunisoise qui compte des personnalités éminentes au XIXe siècle, actives dans divers domaines, aussi bien religieux qu'administratif. Il est le petit.fils de Mustapha Dinguizli, cadi hanéfite de Tunis, le fils du colonel Mohamed Dinguizli et le frère du grand vizir Mustapha Dinguizli ; sa mère Hallouma est la sœur de Sadok Ghileb qui occupe la fonction de maire de Tunis1. Béchir Dinguizli intègre le Collège Sadiki comme membre de sa première promotion2. Il suit ensuite des études à la faculté de médecine de Bordeaux et soutient sa thèse de doctorat le 12 mai 1897 devant un jury de professeurs renommés3. Carrière De retour dans son pays natal pour poursuivre une carrière de médecin, avec le titre de premier docteur en médecine tunisien musulman, il installe un cabinet au numéro 59 de la rue El Halfaouine. Le protectorat français appréciant ses qualifications, il est envoyé dans des missions importantes : il est notamment guide et conseiller des pèlerins à La Mecqueà deux reprises. Ses recherches et travaux scientifiques lui permettent d'être nommé membre de l'Académie nationale de médecine à Paris. Il est également fait commandeur de la Légion d'honneur et décoré d'une médaille de vermeil des épidémies.

Provenance
Héritage de famille

Visibilité - Livraison
  • L'oeuvre est visible au siège de Marsa Enchères au 12, rue Imam Abou Hanifa. 2070. La Marsa.
  • La livraison des oeuvres vendues se fait impérativement à notre siège PLAN DE SITUATION.

Biographie
Jules Louis DESMETTRE (1875 - 1950)
Peintre orientaliste français exposa au Salon d'Automne en 1921 et au Salon des Artistes Français en 1933. Il suit des cours d'architecture à l'école des Beaux-Arts de Paris. Il a un atelier à Tunis et à Bruxelles. Il a peint des scènes de la vie tunisienne traitées dans un style postimpressionniste. Il était membre de la Société coloniale des artistes français et est l'auteur du diorama des oasis tunisiennes à l'exposition de Marseille. Il se consacre à la peinture et expose ses œuvres à Paris et à Tunis.
DÉBUT D'ENCHÈRES HEURE TUNISIENNE
CET

FIN D'ENCHÈRES HEURE TUNISIENNE
2018-10-03 19:36:00CET
🕗 Fermé

Tous les horaires sont en CET
Provenance
Héritage de famille

Visibilité - Livraison
  • L'oeuvre est visible au siège de Marsa Enchères au 12, rue Imam Abou Hanifa. 2070. La Marsa.
  • La livraison des oeuvres vendues se fait impérativement à notre siège PLAN DE SITUATION.

Biographie
Jules Louis DESMETTRE (1875 - 1950)
Peintre orientaliste français exposa au Salon d'Automne en 1921 et au Salon des Artistes Français en 1933. Il suit des cours d'architecture à l'école des Beaux-Arts de Paris. Il a un atelier à Tunis et à Bruxelles. Il a peint des scènes de la vie tunisienne traitées dans un style postimpressionniste. Il était membre de la Société coloniale des artistes français et est l'auteur du diorama des oasis tunisiennes à l'exposition de Marseille. Il se consacre à la peinture et expose ses œuvres à Paris et à Tunis.