Oeuvre N° 9999 consultée 319 fois

Feryel LAKHDAR (1965)
  • Sans Titre
  • Technique Mixte sur Toile
  • 80 x 80 cm (hors cadre)
  • SBD et daté 2014.

Provenance
Collection Privée

Visibilité - Livraison
  • L'oeuvre est visible au siège de Marsa Enchères au 12, rue Imam Abou Hanifa. 2070. La Marsa.
  • La livraison des oeuvres vendues se fait impérativement à notre siège PLAN DE SITUATION.

Biographie
Feryel LAKHDAR (1965)
Elle étudie à l'École nationale supérieure d'architecture et à l'École des Beaux-Arts à Paris. Elle commence à exposer en 1986 au musée municipal de Sidi Bou Saïd, rebaptisé galerie Hédi-Turki2. Elle réalise sa première exposition personnelle à la Galerie Ammar-Farhat en 1993. Depuis, Lakhdhar expose notamment au Portugal, aux Émirats arabes unis, en France, en Italie et au Liban et participe par ailleurs aux expositions universelles de 1992 à Séville et de 2000 à Hanovre. En 2013, elle organise avec Aycha Ben Khalifa une exposition intitulée La part du rêve à la villa Didon de Tunis
FIN D'ENCHÈRES HEURE TUNISIENNE
2018-12-12 15:28:00CET

Estimation: 7500 / 8000 TND
NON VENDU
0.000 TND
0.00 0.00 $

PRIX DE RÉSERVE NON ATTEINT

HISTORIQUE (0 ENCHÈRES)

Tous les horaires sont en CET
Provenance
Collection Privée

Visibilité - Livraison
  • L'oeuvre est visible au siège de Marsa Enchères au 12, rue Imam Abou Hanifa. 2070. La Marsa.
  • La livraison des oeuvres vendues se fait impérativement à notre siège PLAN DE SITUATION.

Biographie
Feryel LAKHDAR (1965)
Elle étudie à l'École nationale supérieure d'architecture et à l'École des Beaux-Arts à Paris. Elle commence à exposer en 1986 au musée municipal de Sidi Bou Saïd, rebaptisé galerie Hédi-Turki2. Elle réalise sa première exposition personnelle à la Galerie Ammar-Farhat en 1993. Depuis, Lakhdhar expose notamment au Portugal, aux Émirats arabes unis, en France, en Italie et au Liban et participe par ailleurs aux expositions universelles de 1992 à Séville et de 2000 à Hanovre. En 2013, elle organise avec Aycha Ben Khalifa une exposition intitulée La part du rêve à la villa Didon de Tunis